L'employée dans le secteur de la santé s'est vu refuser une pension de retraite à des conditions préférentielles: le problème a été résolu devant un tribunal grâce aux efforts de “AM’’

21 Août, 2019

Pendant de nombreuses années, un citoyen a travaillé dans un certain nombre d'établissements médicaux, remplissant les fonctions d'assistant de laboratoire de radiologie. Il a lancé un appel au service de la sécurité sociale de l'Etat auprès du ministère du Travail et des Affaires sociales d'Arménie en lui demandant de désigner une pension de travail à des conditions préférentielles.

Toutefois, la candidature de l’employé de l’institution médicale a été rejetée au motif que les années de travail indiquées dans le cahier d’exercice en tant que technicien en radiologie ne peuvent être considérées comme une expérience de travail privilégiée, cette profession ne faisant pas partie de la liste des professions ouvrant droit à une pension à des conditions préférentielles. que son ancienneté pour cette période ne peut être calculée par la loi requise de 15 années civiles d'ancienneté.

David Hunanyan, avocat au cabinet d’avocats ''AM'', a intenté une action en justice demandant à son client de recevoir une pension à des conditions favorables, en s’appuyant sur son travail en tant qu’assistant de laboratoire de radiologie. À la suite d’une analyse étayée des arguments incontestables et des normes juridiques présentés par notre avocat, le tribunal a accueilli la demande. La tierce partie impliquée dans l'affaire a formé un recours, à la suite duquel la décision a été laissée inchangée et le pourvoi formé en cassation formé contre la décision de la Cour d'appel a été renvoyé.

Ainsi, grâce aux efforts de l’avocat ''AM'', notre client peut désormais exercer son droit prévu par la loi, notamment de percevoir une pension.

Commentaires
Facebook
 

Contact us