L'accusation contre le client de “AM”, l'ancien vice-ministre Gevorg Loretsyan, a été partiellement abandonnée

22 Juillet, 2020

Une partie de l'accusation contre l'ancien vice-ministre de l'Éducation et des Sciences de la RA, Gevorg Loretsyan, a été abandonnée par décision de l'enquêteur. L'enquête préliminaire sur l'affaire pénale n'a pas confirmé que G. Loretsyan a abusé son autorité, à la suite de quoi "Luar" LLC a eu une opportunité privilégiée de soumettre des offres de prix inférieurs dans le cadre des offres annoncées et a été reconnue comme le gagnant. Ainsi, G. Loretsyan n'est plus inculpé en vertu de l'article 308, partie 1 du code pénal de la RA (abus d'autorité officielle).

 L'accusation formulée au titre de l'article 311, partie 4, clause 2 du code pénal de la RA (recevoir des pots-de-vin particulièrement importants) a également été modifiée. En particulier, précédemment G. Loretsyan a été accusé d'avoir accepté une promesse de pot-de-vin d'au moins 13 448 880 AMD. Selon l'accusation modifiée, le montant du pot-de-vin attribué à M. Loretsyan a été réduit et s'élève désormais à 2 000 000 AMD.

Le cabinet d'avocats “AM”, représenté par l'avocat Levon Sahakyan, continuera à protéger les intérêts de G. Loretsyan par tous les moyens définis par la loi et s'attend à ce que l'accusation contre M. Loretsyan disparaisse bientôt complètement et que la réputation de l'ancien vice-ministre soit rétablie.

Commentaires
Facebook
 

Contact us