Processus de reconnaissance du génocide arménien a été achevée

24 Avril, 2013

Empire ottoman, Allemagne nazie, Yougoslavie, Cambodge et Rwanda. Dans ces spots du monde l'humanité a vécu la forme pire  de la tragédie, qu’un avocat juif Raphaël Lemkin a appelé “génocide” en 1943. En 1946 l’ONU a reconnu le génocide comme un crime international et deux ans plus tard a signé la Convention sur prévention du crime de génocide et sa punition.La partie turque manipule souvent le fait, que le terme «génocide» est encerclé et la convention de l’ONU relative au génocide a été signée seulement après le Génocide Arménien de 1915. Comme ils insistent, il n'y a pas de loi, il n'y a pas d'infraction.

Selon l ‘opinion de Armen Maruqyan, le Génocide Arménien est un fait prouvé qui n’a pas été condamné. L’importance de la question de compensation et de prétentions souligne aussi  l'historien Ashot Melkonian. Il offre de completer le droit international par un terme "dépossession".

Historien Ara Papyan est sûr que la reconnaissance du génocide n'est pas encore une victoire, elle ne constitue pas des bases pour parler de la compensation.

Il faut  appeler à la Cour de justice de l’ONU :c’est la proposition de juriste Vanik Margaryan. Selon lui, pour cette appellation le consentement de Turquie ici est importante, mais pas obligatoire. Bien que les historiens et les juristes observent la compensation de génocide d'une manière différente, mais ils se mettent d’accord sur la question, que le processus de reconnaissance du génocide arménien a été achevée.

Commentaires
Facebook
 

Contact us