Tentative de brouiller l’héritage créatif de Yervand Kochar

11 Février, 2016

Récemment il est étonnant de voir l’annonce de l’organisation sociale  ʺL’architecte populaire Rafayel Israyelyanʺ reliée à la sculpture ʺAigle de Zvartnotsʺ qui tente de jeter le doute sur la copaternité de Yervand Kochar. Les auteurs de l’annonce pour faire leurs discours plus audibles ont utilisé des déclarations abusives et diffamatoires, à cet égard le cabinet d’avocats “AM” a pris la relève de la protection de la musée et des droits des héritiers de Yervand Kochar.

La sculpture ʺAigle de Zvartnotsʺ depuis le moment de publication (installation) était connue comme le travail créé par la copaternité de Rafayel Israyelyan et Yervand Kochar qui est un fait bien connu et approuvé par des nombreux livres, des articles imprimés, des témoignages, ainsi que par le certificat d’immatriculation des monuments d’histoire et de la culture, selon lequel l’architecte de la sculpture est Rafayel Israyelyan et le sculpteur est Yervand Kochar (certains documents sont attachés à cette declaration). Selon les articles 7 et 8 de la loi sur ʺLe droit d’auteur et des droit connexesʺ sur le sculpture prévoit le droit de co-auteurs des deux artistes.

La musée de Yervand Kochar, ainsi que les héritiers n’ont pas représenté ʺAigle de Zvartnotsʺ exclusivement comme le travail d’Yervand Kochar et toujours ont noté les deux co-auteurs. Il est à noté que Rafayel Israyelyan et Yervand Kochar pendant leur vie ne contestaient pas ce fait.

Nous pouvons être fiers du monument historique ʺAigle Zvartnots ʺ comme le résultat de coopération des  deux plus grands artistes tandis qu’aujourd’hui en utilisant les noms des deux artistes il tente de saper leur héritage culturel.

Le cabinet d’avocats “AM” va défendre la musée et les droits d’auteur, l’honneur et la dignité des héritiers et va poursuivre pour que ces publications ne resteront sans conséquences même dans le domaine juridique.

Commentaires
Facebook
 

Contact us