Le conflit culturel est terminé par le pardon demandé au Musée de Yervand Kochar.

19 Février, 2016

Le meilleur résultat de l'activité de l'avocat est la résolution extrajudiciaire des litiges similaires. Le cabinet d'avocats "AM" , à ce stade,  a réussi d'assurer une solution juridique efficace pour la Musée de Yervand Kochar et ses héritiers sans autres procès verbal.

Plus d'informations à ce sujet est représentées dans le message de média suivant.

L’architecte A. Ghanalanyan qui  a fait des remarques offensantes contre la Musée de Yervand Kochar a fait une déclaration en présentant des éxcuses. Particulièrement, il a dit :  “En vue d’attenuer les effets résultant du malentendu je demande le pardon du lecteur et du déstinataire présumé la Musée de Yervand Kochar”.

Il est à noter qu’il y a quelques jours que la déclaration reliée à la sculpture “Aigle de Zvartnots” faite au nom de l’organisation sociale “L’architecte populaire Rafayel  Israyelyan”  a reçu une grande résonance mettant en cause la réputation de Yervand Kochar sur cette sculpture en utilisant des remarques offensantes.

La protéction des droits de la Musée de Yervand Kochar et ses heritiers a admis le cabinet d’avocats “AM” en informant le public qu’il a commencé une procédure judiciaire pour que les déclarations similaires recevront une réponse concrète dans le domain juridique, ce qui en fait a donné ses résultats.

 

Commentaires
Facebook
 

Contact us